COMMUNIQUÉ

Le Président de la République Emmanuel Macron a pris un décret de fermeture des commerces « non essentiels » sur l’ensemble du territoire.

Quelques maires (40 environ) ont décidé de passer outre et ont pris des arrêtés d’ouverture desdits commerces, arrêtés qui seront invalidés par les tribunaux Administratifs à la demande des Préfets et Sous-Préfets. Ces arrêtés sont illégaux et ne peuvent se substituer au décret de l’ETAT.

Je ne m’opposerai pas, quant à moi, à la réglementation en vigueur et ce pour plusieurs raisons :

1°) Le virus circule beaucoup plus que lors du 1er confinement dans notre commune et je dois préserver la santé de tous, même si, je le sais, beaucoup d’entre vous, ont pris des dispositions pour le respect des gestes barrières

2°) Prendre un arrêté visant à la réouverture des commerces, c’est se mettre dans l’illégalité vis-à-vis de l’ETAT

3°) C’est également prendre le risque que les commerces qui ouvriraient soient sanctionnés d’une amende de 135 euros

4°) C’est aussi opposer nos commerçants aux forces de l’ordre, ce que je ne souhaite pas.

Cependant, nous ne laisserons pas « tomber » les commerçants qui sont fermés et ne peuvent pas continuer leurs activités. Nous comprenons leurs situations et étudions la possibilité de les soutenir financièrement et ce, à la hauteur de nos moyens.

Dans cette période de confinement, nous restons à votre écoute au quotidien et sommes mobilisés pour préserver votre santé.

Prenez soin de vous et restez confinés, c’est indispensable pour lutter contre le virus.

Bien Cordialement

Mireille Conte Jaubert

Maire de St Médard de Guizières